Nos fiches juridiques +

Business plan pour une banque : les points clés

Lecture en 7mn     Romain Laventure    
Thèmes

Si vous envisagez de créer ou de reprendre une entreprise, sachez que vous avez besoin de mettre en place un business plan. En effet, grâce à ce document très important, vous obtiendrez le financement nécessaire pour mener à terme votre projet. En vous assurant de présenter certains aspects de votre projet, vous pouvez, à l’aide de ce plan d’affaires, convaincre les investisseurs que votre idée tient la route et se montre rentable. Élaborer avec soin ce document et dans les règles de l’art constitue d’ailleurs une obligation. Surtout, si vous voulez convaincre votre banque de vous accorder un crédit professionnel. Visualisez ci-dessous quelques détails sur le business plan pour une banque !

Business plan pour une banque : les points clés

Plan d’affaires : de quoi s’agit-il exactement ?

Communément appelé plan d’affaires, le business plan est un document qui vous permet de décrire parfaitement la feuille de route de votre entreprise. Et ce, pour que vous puissiez atteindre sans problème vos objectifs. Normalement, ce type de document est dressé dans ces 3 cas :

  • Création d’une nouvelle entreprise ;
  • Transmettre ou rependre les activités d’une entreprise ;
  • Une affiliation d’activité.

Par ailleurs, le contenu qui doit se trouver dans votre business plan dépend de la raison pour laquelle vous en avez besoin. Cependant, peu importe à qui s’adresse votre plan d’affaires, il faut que celui-ci contienne impérativement deux parties :

  • La partie rédactionnelle ;
  • Le prévisionnel financier.

La première consiste à mettre à l’écrit les informations concernant votre projet, notamment son objectif. Tandis que la seconde comporte entre autres un tableau sur lequel seront inscrites vos prévisions financières.

Les manières de parfaire un business plan pour votre banque

Sachez que les établissements bancaires sont très exigeants lorsqu’il s’agit de plan d’affaires. De fait, c’est grâce à cette référence qu’ils vont, oui ou non, décider de vous suivre dans votre aventure. C’est pour cette raison que vous devez vous assurer qu’il soit élaboré avec minutie. Seul ce document permettra à la banque d’être sûre de la fiabilité et de la réussite de votre projet.

Les points à retenir à propos d’un business plan pour la banque

Pour qu’un établissement de crédit puisse vous attribuer un financement, il a besoin de s’assurer de deux choses. À savoir la rentabilité ainsi que la crédibilité de votre projet. En effet, il a besoin d’être rassuré quant aux chances que votre entreprise peut avoir de gagner le marché ciblé dans votre document. Il voudra également être sûr que le retour sur investissement ou le ROI sera, effectivement, constant et élevé.

Ainsi, lorsque vous établissez votre plan d’affaires pour votre banque, n’oubliez pas de mettre en avant la viabilité et la faisabilité de votre projet. Cela, accompagné de tous les arguments possibles, dont vous disposez.

La longueur idéale pour un business plan réussi

Pour convaincre votre interlocuteur, votre document doit comporter entre 15 à 50 pages. Donc, si vous avez pensé en faire plus, sachez que cela ne servirait à rien, sauf si les éléments que vous allez y ajouter apportent une valeur à votre projet. D’autant plus que votre banquier n’aura pas le temps de feuilleter votre plan d’affaires en entier.

Par ailleurs, il faut que vous fassiez un prévisionnel financier qui s’étend jusqu’à trois ans. De plus, étant donné que vous allez adresser votre dossier à une personne qui travaille dans une banque, il a besoin de voir des chiffres dans celui-ci. En effet, ces éléments parlent plus que les mots et lui sont familiers. Votre banquier aura plus de plaisir à lire votre business plan.

Le format à privilégier pour votre plan d’affaires

Vous vous demandez, quel serait le format idéal pour que votre business plan soit considéré par votre banque ? Entre Word et PowerPoint, lequel choisir ? Sachez alors que si vous vous décidez pour la première option, il se peut que votre document soit bien trop long. Votre partenaire bancaire aura du mal à le lire.

Dès lors, si vous voulez que la lecture de votre document se montre plus confortable et plus fluide, il est préconisé d’opter pour le logiciel PowerPoint. Avec ce dernier, vous pouvez embellir votre présentation en ajoutant des tableaux, des graphiques, des courbes, des visuels… Cela vous permettra de créer un plan d’affaires sur mesure.

En conséquence, opter pour PowerPoint pour la mise en œuvre de son business plan se révèle plus judicieux. Cette option semble plus avantageuse, que ce soit sur le plan visuel qu’au niveau structurel.

Vers quelle banque se tourner pour présenter son business plan ?

Il est vrai que vous pouvez solliciter l’aide de n’importe quelle banque. En revanche, pour mettre toutes les chances de votre côté, il est préférable de se tourner vers l’organisme avec qui vous avez l’habitude de travailler. En effet, les établissements bancaires accordent plus facilement un prêt à ses clients, à condition, que ces derniers n’ont commis aucune faute.

Cependant, si vous ne voulez pas vous adresser à la vôtre, il est tout de même important de tenir compte de certains critères avant de choisir une autre banque. À l’instar du pouvoir de décision de celle-ci, sa rapidité, ses conditions, etc. Pour contacter celle qui correspond le plus à votre projet, vous pouvez demander les conseils d’un expert en création de sociétés. En effet, vu son statut, il doit connaître une certaine organisation susceptible de faire l’affaire ou de vous mettre directement en relation avec un courtier.

La présence d’un expert-comptable est-elle requise lors de l’entretien avec la banque ?

Il n’est pas obligatoire de vous faire accompagner par votre expert-comptable lors de votre rendez-vous avec votre banque. En effet, la plupart du temps, cette dernière préfère s’adresser directement au porteur de projet. Bien évidemment, qui à part vous êtes le mieux placé pour défendre et présenter votre projet ? Par contre, il n’est pas impossible que le banquier fasse appel à votre expert-comptable pour lui demander plus d’informations ou d’éclaircissements sur la partie financière de votre projet.

Dernière modification le 30 septembre 2022
Auteur

Par Romain Laventure

Secrétaire Général de Kandbaz, en charge du pôle juridique, Administrateur du Synaphe (syndicat professionnel de l’hébergement d’entreprise)

En savoir plus

Créez votre entreprise avec Kandbaz

Confiez la création de votre entreprise à un expert qui s'occupe de tout. KBis en 48h chrono.

Découvrir