Nos fiches métiers +

Comment se domicilier en tant que formateur ?

Lecture en 7mn     Romain Laventure    

En France, on compte à peu près 174 100 formateurs actifs, ce qui représente environ 0,65 % du marché de l’emploi national. Découvrez tous les détails sur cette activité, du cursus à suivre pour exercer cette profession aux étapes à respecter afin de vous lancer !

Comment se domicilier en tant que formateur ?

La profession de formateur

Le secteur professionnel des formateurs regroupe les formateurs, les animateurs de formation continue et les enseignants de la conduite et de la sécurité routière ou plus simplement les moniteurs d’auto-école.

Être formateur, qu’est-ce que c’est ?

Le formateur est un professionnel chargé de la transmission de connaissances théoriques, pratiques et professionnelles à des adultes. Il propose des programmes de formation destinés à un public varié issu de toutes les conditions socio-professionnelles existantes. Les formations dispensées par les formateurs peuvent toucher toutes les branches et presque tous les secteurs d’activité entrepreneuriale.

Les formateurs peuvent proposer des formations sur mesure ou suivant une ligne prédéfinie pour répondre aux besoins spécifiques d’une entreprise par exemple. Ils se chargent de l’élaboration du contenu pédagogique de la formation et de son déroulement. En plus de viser à atteindre l’objectif de la mission, ces procédés sont également pensés pour s’adapter aux capacités du public formé.

Le formateur met ses services à disposition du secteur privé ou public. Outre l’animation des réunions de formation, il fait également en sorte que les connaissances partagées soient utilisables sur le terrain. À l’issue de la formation, le formateur doit établir un bilan qui permettra d’évaluer les acquis et les potentialités de son public selon les résultats de son intervention.

Quelles sont les principales missions d’un formateur ?

La principale mission d’un formateur concerne le conseil, la formation et le perfectionnement d’adultes salariés d’une entreprise ou de demandeurs d’emploi. La formation qu’il dispense peut consister en une simple mise à jour des connaissances ou d’un tout nouvel apprentissage. L’on peut recourir aux services d’un formateur dans le cadre d’un stage, de cours particuliers ou collectifs.

Comme énoncé plus haut, les missions d’un formateur consistent à :

  • Ă©laborer le contenu pĂ©dagogique de la formation
  • mettre au point les stratĂ©gies visant au bon dĂ©roulement de la formation
  • veiller Ă  ce que les actions de formation respectent les règles de sĂ©curitĂ© des biens et des personnes
  • effectuer une veille continuelle sur les Ă©volutions pĂ©dagogiques ou techniques de son domaine d’activitĂ©
  • rĂ©aliser une Ă©valuation des acquis de la cible.

Quels sont les débouchés d’un formateur ?

Un formateur peut opter pour le statut de salarié ou de travailleur indépendant. Les organismes de formation opérant dans le domaine public ou privé sont les entités qui recourent souvent à leurs compétences. Néanmoins, les formateurs peuvent aisément intervenir de manière ponctuelle ou continue en qualité d’experts en formation au sein d’une entreprise.

Le formateur salarié peut signer des CDD (contrats à durée déterminée) ou un CDI (contrat à durée indéterminée). En fonction de ses qualifications et de ses expériences, il peut tenir un poste d’animateur de formation, de conseiller en formation ou de consultant en formation.

La rémunération d’un formateur varie en fonction du nombre d’années d’expérience qu’il détient, de son domaine d’expertise et de l’organisme au sein duquel il évolue. Si un formateur d’adultes débutant touche entre 1 600 et 2 000 € par mois, un responsable en formation peut percevoir entre 2 100 et 4 000 € par mois. Un chargé de formation indépendant peut être rémunéré jusqu’à 1 000 € par jour d’intervention selon ses prestations.

Devenir formateur ou formatrice

Le mĂ©tier de formateur ou de formatrice est apprĂ©ciĂ© pour la diversitĂ© de son public et de ses missions. Cette famille professionnelle est Ă©galement prisĂ©e pour l’opportunitĂ© qu’elle offre au travailleur de stimuler ses talents en Ă©laborant des plans pĂ©dagogiques de transmission de connaissances. Enfin, ce domaine figure parmi les secteurs porteurs en raison de l’évolution rapide des mĂ©tiers qui requiert rĂ©gulièrement une formation.

Quels sont les différents types de formateurs ?

Il existe trois catégories de formateurs qui sont le salarié, l’indépendant et le formateur en portage salarial. Le formateur indépendant et celui en portage salarial opèrent pour leur propre compte dans la formation d’un seul élève ou d’un groupe d’élèves. En plus de former leur public, ces catégories de formateur procèdent également à la prospection de leurs clients.

Outre le professionnel dans la formation d’adultes qui travaille dans une entreprise, un employé performant peut endosser le rôle de formateur interne. Contrairement aux externes, ce salarié doit être en mesure de proposer une formation adéquate et répondant aux objectifs puisqu’il connaît toutes les facettes de l’entreprise ainsi que la situation du personnel. Par ailleurs, il s’avère également respecté et crédible à l’égard de ses collègues. En revanche, il ne dispose pas réellement des compétences et des spécialisations en termes de rédaction du contenu de la formation.

Quelles sont les qualités et les compétences requises pour devenir formateur ?

Pour mener une brillante carrière dans son domaine d’activité, le formateur doit avoir un sens développé de l’organisation. En effet, ce professionnel est souvent amené à travailler simultanément pour plusieurs organismes et entreprises. Voilà pourquoi il doit savoir aménager, établir et respecter un planning détaillé. Cette raison requiert également une disponibilité et une parfaite adaptation de tous les milieux professionnels.

Autonome, le formateur doit être doté d’un esprit créatif afin de parvenir à animer seul une séance de formation. Réactif, il doit savoir s’adapter en fonction des évènements ainsi que du public et modifier le contenu de sa formation selon les caractéristiques de ce dernier.

En termes de compétences, le formateur ou la formatrice doit maîtriser toutes les facettes de son domaine d’activité. Il doit également être un fin pédagogue qui se distingue par son sens de l’écoute, sa capacité à établir un bon relationnel, sa facilité de communication envers son public, son adaptabilité et sa souplesse. L’esprit d’analyse et des notions en psychologie humaine peuvent constituer des atouts indéniables pour évoluer en tant que formateur.

Quelles sont les possibilités de l’évolution de la carrière d’un formateur ?

Outre l’expertise dans le domaine de la formation d’adultes, un formateur peut envisager d’accéder à des postes à responsabilité, notamment dans le cadre de la pédagogie ou des ressources humaines. Il peut également penser à devenir coach, consultant ou formateur spécialisé dans le conseil.
Internet est également un portail qui propose différentes perspectives d’avenir aux jeunes diplômés ou aux formateurs expérimentés. En effet, ils peuvent opérer dans le secteur du e-learning ou devenir e-formateur.

Le formateur expérimenté peut ouvrir son propre cabinet de conseil, à condition de respecter les formalités et les règlementations relatives à cette opération.

Le statut de formateur ou de formatrice indépendant(e) peut être exercé à titre principal ou cumulé à un autre emploi. Outre les différentes aptitudes requises pour devenir formateur, il est également nécessaire de suivre certaines formalités administratives régissant le domaine de la formation de jeunes et d’adultes. Kandbaz vous propose de vous accompagner dans la création de la structure adaptée à votre activité et de réaliser par la suite les formalités administratives rattachées, et ce, à petit prix.

Comment devenir formateur indépendant en tant qu’auto-entrepreneur ?

Le statut de micro-entreprise permet aisément d’évoluer en tant que formateur indépendant. Ce régime entrepreneurial est apprécié pour sa simplicité de création, de fonctionnement et de gestion. En effet, il suffit de remplir un formulaire en ligne servant à déclarer l’activité et de tenir une comptabilité simplifiée pour produire les comptes annuels.

Le régime de micro-entreprise offre également la possibilité d’opter pour un paiement mensuel ou trimestriel des cotisations sociales. En ce qui concerne le régime fiscal, la micro-entreprise profite du versement libératoire d’un impôt sur le revenu à hauteur de 2,2 % du chiffre d’affaires annuel. Cette forme d’entreprise permet d’accéder aux aides financières octroyées par l’État ou les institutions publiques. Il s’agit entre autres de l’ACRE ou Exonération de début d’activité de création ou reprise d’entreprise qui consiste en une exonération des charges sociales sur une durée de 3 ans.

Outre les différents avantages attribués par le régime d’auto-entrepreneur, le formateur indépendant peut faire face à quelques inconvénients comme le plafonnement du chiffre d’affaires. En effet, le chiffre d’affaires d’une micro-entreprise de formateur ne doit pas excéder les 70 000 €. Dans le cas contraire, le chargé de formation indépendant doit basculer vers le statut juridique d’entreprise individuelle et suivre les formalités y afférant.

Pour devenir formateur indépendant sous le régime de l’auto-entrepreneur, l’intéressé doit déposer un Bulletin de déclaration d’activité de prestataire de formation dument rempli auprès du préfet dans les trois premiers qui suivent la signature du premier contrat de formation. Ce document comprend entre autres la dénomination de l’entreprise, l’adresse de son siège social ou l’objet social de son activité. Il doit être accompagné :

  • d’un justificatif du numĂ©ro Siren
  • d’un casier judiciaire
  • d’une copie du diplĂ´me de formateur ou de la certification
  • d’un justificatif d’inscription sur la liste Ă©tablie par l’organisme collecteur paritaire
  • d’une copie de programme de formation incluant les intervenants, leur lien avec la formalitĂ© et leur statut.

Dans l’exercice de son activitĂ©, le formateur est liĂ© Ă  son client par un contrat. Il peut s’agir d’une convention de formation Ă©tablie entre le formateur auto-entrepreneur et un client professionnel ou d’un contrat de formation rĂ©gissant les relations entre le formateur et un client
particulier.

Comment devenir formateur en tant que société ?

Avec des dispositions fiscales avantageuses, les sociétés de formation bénéficient d’une franchise de TVA sur leurs activités.

Pour devenir gérant ou président d’une société de formation, il est nécessaire de procéder à :

  • la rĂ©daction des statuts de la sociĂ©tĂ©
  • la nomination du prĂ©sident (SAS, SASU) ou du gĂ©rant (SARL, EURL)
  • le dĂ©pĂ´t du capital social auprès de la banque de votre choix.

Pourquoi domicilier votre entreprise de formation ?

Peu importe le choix du statut juridique adopté pour la création d’une entreprise, la domiciliation de son siège social est une étape cruciale qui joue un rôle important lors de la validation de son immatriculation.

Attention cependant : les formateurs indépendants (auto-entreprise, micro-entreprise, EI, EIRL) sont des professionnels libéraux. Dès lors, la domiciliation commerciale ne pourra pas être appliquée. Dans un tel cas, trois solutions s’offrent alors à eux : se domicilier au domicile du représentant légal, via la location de bureaux, ou en créant une structure sous forme sociétale.

La domiciliation consiste à choisir une adresse de correspondance à une entreprise. Cette adresse sera visible sur tous les documents administratifs et fiscaux de la société à savoir les devis, les factures, etc. Elle sera également inscrite sur la déclaration de début d’activité. L’adresse de domiciliation définira en outre la nationalité de l’entreprise, le centre de paiement des cotisations sociales, le service des impôts des entreprises rattaché, le CFE compétent et le tribunal qualifié en cas de litige.

Envie d’une adresse Ă  l’image de votre activitĂ© ? Kandbaz vous propose le plus large choix d’adresses en France pour domicilier votre entreprise !

Par ailleurs, l’adresse de domiciliation d’une entreprise est rattachée à un local qui peut être le même ou différent du lieu d’exercice de l’activité. Ainsi, elle permettra d’accueillir les clients, les fournisseurs ou tout autre éventuel partenaire. Importante, la domiciliation est une valeur sûre qui améliorera la crédibilité de l’entreprise à l’égard des créanciers et des clients ainsi que sa notoriété.

Une entreprise de formation peut être domiciliée au domicile principal du formateur indépendant si aucune interdiction ne s’y oppose. L’adresse du siège social peut également être établie dans un local propre loué ou acheté ou dans une pépinière d’entreprises qui est appréciée pour l’accompagnement personnalisé qu’elle offre aux jeunes entreprises. Néanmoins, la domiciliation commerciale ou le recours à une société de domiciliation demeure la solution idéale pour une entreprise de formation.

Si vous êtes en quête d’une adresse de domiciliation pour votre entreprise de formation, n’hésitez pas à confier votre recherche à Kandbaz, qui vous propose des adresses de domiciliation à Paris, en région Parisienne, en Régions et également en Outre-Mer, à des tarifs extrêmement concurrentiels. Divers services complémentaires sont mis à disposition des domiciliés pour simplifier leur quotidien et alléger leurs tâches.

Dernière modification le 20 octobre 2020
Romain Laventure

Par Romain Laventure

Diplômé d’un Master 2 en droit

Domiciliez votre entreprise avec Kandbaz

Profitez du + large choix d'adresses de domiciliation à Paris et partout en France dès 19€

Devis gratuit

DĂ©couvrez nos adresses pour domicilier votre entreprise

Domiciliation Paris 8 – Champs ElysĂ©es

34, avenue des Champs-Elysées 75008 Paris

Voir

Dès 19 €

Domiciliation Bordeaux – Quartier Euratlantique

42 rue de Tauzia 33800 Bordeaux

Voir

Dès 55 €

Domiciliation Toulouse – Labège

41 Rue de la Découverte, 31676 Labège

Voir

Dès 45 €