Nos fiches juridiques +

Expert comptable pour EURL : Comment choisir ?

Lecture en 7mn     Romain Laventure    

Aucun texte de loi n’oblige une EURL à faire appel à un expert-comptable. Le dirigeant peut s’occuper lui-même de la comptabilité ou de la confier en interne. Cependant, l’intervention de ce professionnel du chiffre est bénéfique pour l’entreprise. Le recours à ce spécialiste de la gestion financière garantit l’exactitude des comptes et leur conformité aux normes en vigueur. De plus, il se positionne comme étant un allié du chef d’entreprise en le prodiguant des conseils tout au long de la vie sociale. Cependant, le dirigeant d’EURL a intérêt de faire le bon choix dans le cas où il décide de collaborer avec un expert-comptable. Voici les critères à prendre en compte pour choisir un expert-comptable à bon escient.

Expert comptable pour EURL : Comment choisir ?

Le professionnalisme

La première chose à vérifier au moment de choisir un expert-comptable est son inscription au tableau de l’Ordre des experts-comptables. Ce point est crucial pour s’assurer que le professionnel exerce son métier en toute légalité. Le non-respect de cette condition expose l’EURL à des problèmes avec l’administration. Pour confirmer son appartenance à l’Ordre des experts-comptables, il suffit de consulter l’annuaire qui figure sur le site de l’institution.

Par ailleurs, l’expert-comptable doit aussi détenir un diplôme d’expertise comptable (DEC) attestant ses compétences dans le domaine. De même, il est primordial qu’il ait déjà accompagné des entreprises, dont des EURL.

L’emplacement géographique

Même si la digitalisation permet aujourd’hui de profiter d’une prestation d’expertise comptable en ligne, l’échange au face à face reste un atout apprécié. La proximité géographique est donc un critère de choix essentiel à considérer. Privilégier un cabinet proche du bureau de l’EURL permet d’économiser du temps en déplacement. En cas d’urgence, le dirigeant d’entreprise peut se rendre facilement chez l’expert-comptable.

La taille de l’entreprise et le secteur d’activité

La gestion financière d’une EURL nécessite des compétences bien spécifiques. C’est la raison pour laquelle il est important de faire appel à un expert-comptable. Au-delà de son expertise en comptabilité, ce professionnel apporte un réel avantage s’il connaît mieux le secteur d’activité de l’entreprise. Maîtrisant les spécificités de l’activité, il peut réaliser les tâches comptables avec précision et dans un meilleur délai. Il est aussi bien placé pour prodiguer des conseils personnalisés en vue d’optimiser la gestion financière de l’entreprise. Une EURL a alors tout à gagner à collaborer avec un expert-comptable spécialisé dans son domaine d’activité.

Selon sa taille, elle peut aussi privilégier un spécialiste des PME ou des grands comptes. Travailler avec un expert-comptable à hauteur de son effectif et de ses objectifs de croissance permet à l’EURL d’avoir affaire avec un professionnel habitué à ses problématiques.

La confiance

Un expert-comptable pour EURL se choisit en fonction du niveau de confiance que le chef d’entreprise lui accorde. Il est crucial que le courant passe entre les deux parties. En général, les premiers entretiens permettent à l’entrepreneur d’avoir un aperçu sur la qualité de sa relation avec l’expert-comptable.

La disponibilité de l’expert-comptable

Compte tenu de son rôle stratégique, l’expert-comptable se doit d’être disponible pour répondre à tout moment aux besoins de l’EURL. Le chef d’entreprise doit vérifier qu’il dispose assez de collaborateurs pour l’aider dans les tâches comptables ou qu’il n’est pas débordé par un nombre important de clients. Pour ce faire, l’entrepreneur peut demander à le rencontrer afin d’apprécier ses conditions de travail.

Les prestations annexes

Avant de porter son choix sur un expert-comptable, le dirigeant d’EURL doit se renseigner sur les différentes prestations proposées. Ce sujet est à aborder dès le premier contact avec l’expert-comptable pour s’assurer qu’il est en mesure de répondre aux besoins de l’entreprise. L’EURL possède-t-elle des titres dans d’autres entreprises ? L’expert-comptable doit être capable d’établir des comptes consolidés. L’entrepreneur souhaite-t-il créer son entreprise ? L’idéal est de se tourner vers un professionnel qui peut l’aider dans les démarches de création et de recherche de financement.

La plupart des cabinets offrent des services d’accompagnement. D’autres mettent à disposition des outils d’aide à la décision comme des tableaux de bord ou des applications de simulation fiscale ou sociale. Certains disposent des fiscalistes qui peuvent donner des conseils en matière d’optimisation fiscale.

La compatibilité des équipements informatiques

Un bon expert-comptable sait s’adapter à l’évolution de la société. Dans un monde où la technologie est omniprésente, il se doit de disposer de moyens techniques modernes pour se conformer aux attentes de ses clients. Il convient donc de s’intéresser aux outils de gestion utilisés par l’expert-comptable.

Par ailleurs, l’entrepreneur doit aussi vérifier que les outils et logiciels du prestataire sont compatibles avec le parc informatique de l’EURL.

Les honoraires de l’expert-comptable

De toute évidence, les honoraires de l’expert-comptable représentent un critère de choix important. De nombreux entrepreneurs ont tendance à privilégier les prestataires qui offrent des tarifs attractifs en vue de réaliser des économies. Cependant, ce choix ne doit pas se faire au détriment de la qualité de service. Avant de décider, il convient de demander plusieurs devis et de comparer les prix et les services. Le but est de trouver l’expert-comptable qui propose les prestations utiles à l’entreprise au meilleur prix.

La réputation du cabinet d’expertise comptable

Pour choisir un expert-comptable, il est toujours préférable d’obtenir les retours des entreprises ayant déjà collaboré avec le professionnel en question. Pour cela, le chef d’entreprise peut consulter les avis affichés sur le site internet du cabinet ou sur les sites d’avis. Néanmoins, il doit faire preuve de discernement, car la qualité de service peut varier d’un expert-comptable à un autre dans un cabinet.

Si possible, le dirigeant d’EURL peut demander une recommandation auprès d’une personne de confiance. Cela augmente ses chances d’avoir affaire avec un professionnel qui correspond à ses attentes.

Les conditions d’engagement

Avant de recruter un expert-comptable pour son EURL, le chef d’entreprise doit se renseigner sur les modalités de rupture de contrat dans le cas où la relation avec le professionnel n’est pas satisfaisante. Il existe plusieurs possibilités allant de la liberté à l’engagement sur une période définie au préalable, au paiement de pénalité en cas de départ anticipé. Ces conditions sont consignées dans une lettre de mission, le document qui scelle la relation entre l’expert-comptable et l’EURL.

Dernière modification le 9 janvier 2023
Auteur

Par Romain Laventure

Secrétaire Général de Kandbaz, en charge du pôle juridique, Administrateur du Synaphe (syndicat professionnel de l’hébergement d’entreprise)

En savoir plus