Nos fiches juridiques +

Quel est le prix d’un expert-comptable ?

Lecture en 7mn     Romain Laventure    
Thèmes :  

Allié de choix du chef d’entreprise, l’expert-comptable joue un rôle majeur dans la bonne gestion de son activité. Ce professionnel de la comptabilité garantit en effet la conformité et la justesse des états financiers de la structure. En plus, il peut accompagner le dirigeant dans l’administration et le développement de cette dernière. Il lui permet également de gagner du temps en déléguant les missions chronophages et en se concentrant davantage sur les tâches à valeur ajoutée. Bien entendu, en tant que professionnel libéral, il doit percevoir des honoraires dans le cadre de son intervention ? Alors, à combien s’élève le prix d’un expert-comptable ? Éléments de réponse dans cet article.

Quel est le prix d’un expert-comptable ?

Un coût variable en fonction de plusieurs éléments

Il va sans dire que les professionnels de l’expertise comptable ne proposent pas les mêmes tarifs pour leurs prestations. D’ailleurs, des écarts importants peuvent exister entre ces spécialistes du chiffre. Il faut savoir qu’un certain nombre de facteurs influent sur le prix d’un expert-comptable. Tout de suite les détails.

Le type de mission et le temps passé à sa réalisation

D’une part, le montant des honoraires d’un expert-comptable dépend de la prestation qu’il fournit. Effectivement, suivant l’étendue et la complexité des missions confiées par l’entreprise, il peut se révéler abordable ou au contraire exorbitant. Par exemple, si la saisie comptable constitue une tâche plutôt simple, la composition de la liasse fiscale demande davantage d’expertise. Leur tarif diffère donc et impacte le coût de la prestation comptable. Outre les opérations liées à la comptabilité, le professionnel peut aussi exécuter d’autres tâches (conseils, optimisation fiscale, gestion des ressources humaines…), ce qui influence le prix d’un expert-comptable.

D’autre part, le temps passé à l’accomplissement d’une mission joue sur le calcul des honoraires de ce professionnel du chiffre. Ainsi, là encore, le type de prestation et la complexité des tâches entrent en ligne de compte. De fait, selon que la structure tient une comptabilité de trésorerie ou une comptabilité d’engagement, les opérations à effectuer peuvent se montrer particulièrement contraignantes et chronophages. De même, le traitement d’un volume important de mouvements comptables requiert beaucoup de temps et de diligence de la part du spécialiste. Tout cela influe sur le tarif global de celui-ci.

Prix d’un expert-comptable : les autres critères qui entrent en jeu

En plus des facteurs cités ci-dessus, la détermination du montant des honoraires d’un expert-comptable prend également en considération d’autres éléments essentiels :

  • La localisation du professionnel ou le lieu d’exercice de son activité ;
  • Son expérience et son niveau de qualification ;
  • La qualité de son intervention ;
  • Le rapport qualité-prix de ses prestations comptables ;
  • La taille et la forme juridique de l’entreprise qui fait appel à ses services ;
  • Le secteur d’activité dans lequel celle-ci évolue.

Par ailleurs, le tarif varie suivant qu’il s’agit d’un expert-comptable de proximité ou en ligne.

Prix d’un expert-comptable : plusieurs approches tarifaires possibles

Les experts-comptables fixent eux-mêmes leur tarification tout en prenant en considération les critères mentionnés plus haut. Ainsi, ils ont le choix entre différentes options de calcul pour la définition du coût de leurs prestations. Quoi qu’il en soit, ils doivent indiquer toutes les informations relatives à leur prix et au mode de calcul appliqué dans leur lettre de mission.

Le forfait, une approche tarifaire classique

Les professionnels de l’expertise comptable peuvent proposer un tarif forfaitaire. L’on parle également de package ou de solution packagée. Mensuel ou annuel, le forfait de comptabilité s’avère d’ailleurs personnalisé et négociable. Dès lors, pour établir le prix d’un expert-comptable grâce à ce mode de calcul, le professionnel estime le temps nécessaire pour réaliser les missions que l’entreprise lui confie. Il multiplie par la suite cet élément par son taux horaire avant de formaliser son offre forfaitaire.

Il s’agit d’un mode de calcul simple pour déterminer le coût de l’intervention. Toutefois, la lettre de mission doit prévoir une réévaluation du forfait pour éviter de léser l’une des parties. En effet, si le temps passé à l’accomplissement des tâches se révèle supérieur ou inférieur au temps estimé, l’une ou l’autre partie (le professionnel ou l’entreprise) peut se retrouver perdante. Pour limiter ce risque, le prix d’un expert-comptable peut alors se définir grâce à un forfait régularisé.

Prévu dans la lettre de mission, ce type de forfait de comptabilité implique le versement d’acomptes réguliers par l’entreprise. Et ce, au cours de l’année (par exemple, tous les mois) et en fin d’exercice. De l’autre côté, le professionnel calcule le temps effectivement passé à la réalisation de son travail. Cela lui permet de régulariser le montant global dû à la fin de l’année.

Le prix d’un expert-comptable au temps réel

L’expert-comptable a aussi la possibilité de facturer une entreprise au réel, c’est-à-dire au temps passé sur ses missions. Il s’agit d’ailleurs de la méthode de facturation la plus fréquemment utilisée par les professionnels du secteur. De fait, cette approche reflète le travail réellement effectué sur la comptabilité du client. Ainsi, le coût de l’intervention diffère en fonction de plusieurs paramètres :

  • Le taux horaire (facteur qui dépend du niveau de qualification de l’intervenant) ;
  • Le type de tâches à effectuer, leur nombre et leur fréquence ;
  • Les heures effectivement passées à réaliser les missions.

Des coûts supplémentaires peuvent également s’ajouter au volume horaire annuel pour l’établissement d’un certain nombre d’actes. À l’instar d’une saisie comptable additionnelle, de l’élaboration du bilan et du compte de résultat ainsi que des bulletins de paie…

Autre option envisageable pour définir le prix d’un expert-comptable

D’autres principes de facturation peuvent également s’appliquer pour la détermination du tarif d’un professionnel de l’expertise comptable. Ses honoraires se calculent alors sur des bases connues :

  • La technicité de la mission ;
  • Le volume des diligences ;
  • Les frais de mission à engager.

Les honoraires de succès (success fees) viennent en complément de ces principes, mais uniquement pour des missions de :

  • Accompagnement à la cession ou à l’acquisition d’une entreprise ;
  • Recherche de financement.

En tout cas, il est interdit de fixer le prix d’un expert-comptable sur la base d’un barème. De même, il n’est pas possible de rémunérer le travail de ce professionnel sur la base des résultats financiers de l’entreprise.

Dernière modification le 15 octobre 2021
Auteur

Par Romain Laventure

Diplômé d’un Master 2 en droit

En savoir plus

Créez votre entreprise avec Kandbaz

Confiez la création de votre entreprise à un expert qui s'occupe de tout. KBis en 48h chrono.

Découvrir