Nos fiches juridiques +

Expert comptable pour SASU : Comment choisir ?

Lecture en 7mn     Romain Laventure    

Forme unipersonnelle de la SAS, la SASU présente plusieurs avantages. Entre autres, elle jouit d’un fonctionnement flexible. Toutefois, malgré cette simplicité de gestion, le président est tenu de remplir des obligations comptables. Ainsi, il a le choix entre réaliser les tâches lui-même et les déléguer à un expert en la matière.

Dans cet article, découvrez pourquoi et comment choisir un expert-comptable pour une SASU.

Expert comptable pour SASU : Comment choisir ?

Engager un expert-comptable : est-ce obligatoire pour une SASU ?

Selon l’article L123-12 du Code de commerce, la société par actions simplifiée unipersonnelle doit tenir une comptabilité d’engagement ou de trésorerie.

Afin de respecter les obligations comptables de la SASU, le président peut très bien réaliser les tâches comptables sans recourir à un expert à condition qu’il dispose des compétences et du temps nécessaires. En effet, outre les différentes formalités relatives à sa création, l’exercice d’une SASU demande :

  • L’ouverture d’un compte bancaire professionnel au nom de la SASU ;
  • La tenue de la comptabilité quotidienne : comptabilité d’engagement ou de trésorerie ;
  • L’enregistrement des écritures dans des livres comptables : livre journal, grand-livre, livre d’inventaire ;
  • La réalisation d’un inventaire annuel du patrimoine : état du stock, de caisse, des immobilisations ;
  • L’établissement et le dépôt des comptes annuels : bilan comptable, compte de résultat, annexe légale ;

Pourquoi demander les services d’un expert-comptable ?

Certes, aucune loi n’exige l’engagement d’un professionnel du chiffre par la SASU. Néanmoins, les compétences comptables, fiscales et légales d’un expert-comptable constituent un réel plus pour la gestion de la société. Engager un expert permet ainsi à la SASU de bénéficier de nombreux avantages.

Optimiser son temps

Réaliser soi-même les opérations comptables est chronophage. Toutefois, les confier à une personne non compétente expose la SASU à des risques de retard d’exécution et à des erreurs.

À titre de rappel, différentes pénalités s’appliquent aux entreprises ne déposant pas leurs documents comptables auprès de l’administration fiscale et du greffe du tribunal de commerce dans les délais d’un mois après l’assemblée pour approbation des comptes.

Dans un premier temps, une sanction de 0,4 % de l’impôt dû par mois s’applique à la SASU, quel que soit le motif du retard.

Dans un second temps, la loi exige une majoration de :

  • 10 % lorsque les documents sont transmis dans le délai de mise en demeure ;
  • 40 % en cas de dépassement du délai de mise en demeure ;
  • 80 % dans la mesure d’une activité frauduleuse.

En plus d’optimiser le temps de traitement des données comptables, le président peut consacrer davantage de temps à l’élaboration de stratégies de développement de l’entreprise en déléguant la tâche à un expert-comptable.

Fiabiliser sa comptabilité

Les tâches comptables sont exigeantes dans le sens où elles ne tolèrent ni les erreurs ni les approximations. En effet, une comptabilité est jugée invalide lorsqu’elle n’est pas tenue correctement. Ainsi, au-delà des risques de mauvaise gestion, la présentation de comptes avec des erreurs ou des lacunes sanctionne la SASU.

Pour les erreurs mineures, leur rectification suffit. En revanche, une comptabilité rejetée entraine automatiquement le retard du dépôt des documents comptables. Situation qui expose la SASU aux pénalités mentionnées plus haut.

Bénéficier d’un accompagnement sur mesure

En plus de ses missions habituelles, l’expert-comptable peut aussi aider le président de la SASU sur plusieurs points. D’abord, il peut accompagner dans les formalités de création de la société et dans le choix du régime fiscal en harmonie avec le fonctionnement de la structure.

Il prodigue également les meilleurs conseils relatifs aux décisions stratégiques, à la gestion des dépenses selon la capacité réelle de l’entreprise. Son expertise aide aussi dans la prise de décision pour un investissement ou une demande de financement.

Finalement, il est le plus apte à vérifier la cohérence entre les objectifs de la SASU et son parcours en se servant des résultats de la structure. Cette évaluation demande une description suivie d’une interprétation précise de ces derniers.

Comment choisir un expert-comptable pour une SASU ?

De nombreux cabinets d’experts-comptables proposent leurs services à l’adresse des entreprises, des associations, des collectivités ainsi que de toutes les structures demandant la tenue d’une comptabilité. Voici quelques points essentiels à considérer avant d’arrêter son choix.

Vérifier l’inscription à l’ordre des experts-comptables

Il s’agit de la première qualité à privilégier chez un professionnel. En effet, l’exercice d’un expert-comptable fait l’objet d’un encadrement légal sévère. En plus de la suivie d’une formation de 8 ans post bac, le professionnel doit être inscrit à l’Ordre des Experts-Comptables avant de pour voir exercer.

L’inscription demande une prestation de serment de la part du futur expert-comptable. Ce faisant, il s’engage à respecter les normes comptables et le code de déontologie en vigueur.

Il s’agit également d’une garantie de couverture de risques pour les clients. En effet, l’Ordre des experts-comptables confère obligatoirement une responsabilité civile professionnelle aux professionnels inscrits. De fait, il endosse la charge des pénalités et le possible redressement en cas d’une erreur de la comptabilité.

Choisir un expert-comptable à sa disponibilité

Préférez les cabinets d’experts-comptables de proximité. Dans la pratique, demander les services d’un cabinet relève toujours d’une urgence. En même temps, renseignez-vous sur leur plage horaire. Les professionnels sont libres de choisir leur emploi du temps et certains restent à la disponibilité de leurs clients même les fins de semaine.

En outre, vous pouvez aussi engager un cabinet en ligne. Elle constitue la solution la plus évidente pour répondre aux demandes comptables de la SASU. Par ailleurs, cette option permet de faire des économies vu que les tâches simples sont automatisées (édition de facture, rapprochement bancaire, gestion des notes de frais, etc.). Sans oublier qu’ils n’ont aucun loyer à payer.

L’accompagnement se fait à distance grâce à des services de messageries diverses : tchat, mail ou par téléphone.

S’informer sur les prestations proposées par le cabinet

Certains cabinets sont plus aptes à accompagner les petites entreprises comme la SASU. Souvent, il s’agit de petits cabinets employant moins de 10 personnes.

Pour les plateformes en ligne, certains experts proposent uniquement la présentation du bilan, le compte de résultat ainsi que l’établissement et le dépôt des comptes annuels. Le renseignement des informations comptables dans l’interface de leur progiciel incombe ainsi aux clients.

Cette option s’adresse aux personnes familiarisées avec la gestion et la comptabilité d’entreprise. Néanmoins, il existe également des cabinets en ligne qui proposent un accompagnement de A à Z. Pour ce faire, elles demandent la numérisation et la transmission en ligne des documents comptables nécessaires.

Dernière modification le 9 janvier 2023
Auteur

Par Romain Laventure

Secrétaire Général de Kandbaz, en charge du pôle juridique, Administrateur du Synaphe (syndicat professionnel de l’hébergement d’entreprise)

En savoir plus