Nos fiches juridiques +

Executive summary : Qu’est ce que c’est ?

Lecture en 7mn     Romain Laventure    
Thèmes

Donner vie à un projet n’est pas une mince affaire. Entre les besoins en fonds de roulement et le démarrage proprement dit des activités, il convient d’abord d’étudier chaque angle du projet en élaborant un business plan. La première partie de celui-ci, que l’on appelle « executive summary » est une sorte de teaser qui introduit le projet au lecteur du document. Il convient alors de présenter un executive summary attrayant si l’on souhaite obtenir le soutien des financeurs. Découvrez que doit contenir cet élément du business plan et comment le rédiger.

Executive summary : Qu’est ce que c’est ?

Executive summary : une pierre angulaire dans votre projet entrepreneurial

Executive summary se traduit littéralement en français par « résumé opérationnel ». Dans le business plan, c’est une sorte d’avant-première. Cette partie a ainsi pour rôle de susciter l’intérêt de celui ou celle qui va lire le plan d’affaires. En gros, l’executive summary récapitule ce dernier à travers une présentation globale des points capitaux du projet concerné.

Néanmoins, le résumé opérationnel constitue largement bien plus qu’une simple partie introductive. Son enjeu est capital dans la mesure où c’est sur cet élément que repose la poursuite de la lecture du plan d’affaires par les investisseurs. Autrement dit, c’est en lisant l’executive summary que les financeurs décident ou non de prendre connaissance du business plan.

À qui adresse-t-on ce document ?

L’executive summary est destiné à tout investisseur potentiel de votre projet, quel que soit son profil. On parle alors notamment des :

  • Banquiers. Comme les prêts bancaires figurent en tête de liste des solutions de financement, cela va de soi que les banquiers représentent les premières cibles par prédilection.
  • Les financeurs et les sociétés d’investissement. Après les institutions bancaires, plus d’un opte pour l’accompagnement de ces types d’investisseurs.
  • Business angels. Si vous n’avez pas choisi l’une des deux solutions précédentes, c’est peut-être parce que vous souhaitez un coup de main des business angels.

Outre les investisseurs, les futurs associés de votre nouvelle entreprise constituent aussi des lecteurs possibles de l’executive summary. En effet, il vous incombe de leur présenter de document pour leur exposer ce qu’ils gagnent en collaborant avec vous.

Comment rédiger un résumé opérationnel ?

Lors de l’élaboration de votre executive summary, vous devez garder en tête que cet élément doit avant tout prouver à lui tout seul que votre projet est viable et que vous méritez le soutien financier que vous escomptez. Cependant, il faut reconnaître qu’arriver à convaincre vos futurs investisseurs dès les premières lignes de votre plan d’affaires reste une mission de taille. De ce fait, vous devez déployer tous les moyens nécessaires pour présenter un résumé opérationnel digne des lecteurs de celui-ci.

Par ailleurs, il est vrai que le résumé opérationnel figure en tête du plan d’affaires. Néanmoins, ce ne sera qu’une fois ce dernier rédigé que vous pouvez passer à la rédaction de l’executive summary. Effectivement, ce n’est qu’ainsi que vous disposerez de tous les éléments à mentionner dans le document en question.

Le format de l’executive summary

Lors de votre demande de financement, retenez toujours que vous n’êtes pas les seuls à solliciter l’assistance financière des investisseurs. De plus, ces derniers ont d’autres priorités que d’étudier chaque demande qui arrive entre leurs mains. De ce fait, votre résumé opérationnel doit rester concis, mais percutant. Ce, pour que les destinataires aient accès aux informations capitales dès les premières lignes. Notez qu’un executive summary fait alors en général 1 page, voire 2 pages maximum.

Apporter des informations importantes en 2 pages n’est pas chose aisée. Pour que votre document reste clair, pensez particulièrement à une mise en page aérée, avec plusieurs paragraphes, des mots en gras, des listes à puces ou encore des colonnes. Parfois, vous pouvez illustrer le document avec des pictogrammes et des graphiques ou des tableaux, sans toutefois entrer dans les détails. Ce sont autant d’astuces qui rendent le document plus esthétique et plus agréable à lire.

Ayez en outre deux formats de votre executive summary :

  • Un format physique en papier ;
  • Un format numérique PDF.

Le contenu de ce document

Encore une fois, le lecteur de votre executive summary doit comprendre vos attentes et s’intéresser à votre projet dès la première partie de votre business plan. De ce fait, le fond de votre résumé opérationnel doit faire forte impression si vous souhaitez séduire votre lecteur. L’executive summary doit alors contenir les informations suivantes :

  • La présentation de votre projet. Vous pouvez mentionner les opportunités du marché ou bien les problèmes constatés sur celui-ci avec les solutions que vous avancez.
  • La valeur ajoutée de votre projet ainsi que ce qui vous démarque de la concurrence.
  • Une présentation de votre équipe et en quoi elle représente la force de votre projet.
  • La stratégie marketing et opérationnelle pour aboutir à vos fins.
  • Vos prévisions financières, notamment les résultats escomptés 3 ans après la phase de démarrage. N’omettez pas de justifier chaque donnée pour rester plausible et mieux convaincre l’investisseur.

À la fin de la lecture de votre executive summary, le lecteur doit être capable de comprendre ce que vous attendez de lui.

Executive summary : ce qu’il faut retenir

En tant qu’avant-première du business plan, vous devez tout faire pour élaborer un executive summary parfait. Ceci, tout simplement pour que votre futur financeur vous vienne en aide après avoir pris connaissance de votre plan d’affaires.

Un executive summary parfait, c’est un document concis, mais susceptible de vendre votre projet. Attention toutefois à ne pas rédiger un résumé opérationnel trop sommaire, car vous risquez de perdre en crédibilité. Et bien sûr, si le document est trop long, cela ennuiera le lecteur et celui-ci risque de ne pas consulter votre business plan.

Considérez également l’executive summary comme le CV de votre projet. Autrement dit, il doit contenir toutes les informations capitales qui permettent de vite cerner vos plans. Enfin, n’oubliez pas que vous allez devoir présenter rapidement votre résumé opérationnel de vive voix à vos financeurs. Pensez donc à vous entraîner oralement pour affronter au mieux cette étape.

En somme, on peut résumer l’executive summary en trois mots :

  • Soigné ;
  • Concis ;
  • Pertinent en informations.

Ce n’est qu’en répondant à ces trois points que vous mettez toutes les chances de votre côté pour séduire ceux qui vont analyser votre projet entrepreneurial.

Dernière modification le 27 janvier 2022
Auteur

Par Romain Laventure

Diplômé d’un Master 2 en droit

En savoir plus

Créez votre entreprise avec Kandbaz

Confiez la création de votre entreprise à un expert qui s'occupe de tout. KBis en 48h chrono.

Découvrir