Nos fiches juridiques +

Comment ouvrir une agence de location de voitures ?

Lecture en 7mn     Romain Laventure    

Même si le secteur de l’automobile vous passionne grandement, ouvrir une agence de location de voitures constitue un projet de taille. Avant de se lancer, il ne faut pas se précipiter. Il s’agit d’un marché particulier tant en termes de formalités que d’investissement. Si vous souhaitez devenir loueur de voitures, il y a quelques éléments essentiels à prendre en compte.

Comment ouvrir une agence de location de voitures ?

Tout savoir sur le domaine de la location de voiture

Tout type de société de location de voiture a pour but principal de mettre à disposition des véhicules à louer. Cela peut être pour une durée déterminée ou non, et à un prix précis suivant la destination. Mais, ouvrir une entreprise ne se résume pas qu’à cela. Il est important de prévoir des offres de prestations supplémentaires et anticiper les besoins des particuliers ou des clients. Par exemple :

  • installer un système de GPS ;
  • mettre en place un siège d’auto pour bébé et enfant ;
  • mettre à disposition des accessoires divers (supports d’équipements pour des activités en plein air, porte-bagages, pneus de secours, etc.) ;
  • proposer un conducteur supplémentaire.

D’autres activités connexes sont aussi à envisager comme les réparations, le dépannage et l’entretien des véhicules. Dans la mesure où la location de voiture représente un marché étonnamment concurrentiel, il faut, dès le début, développer un concept.

La formation et les compétences requises

Quel que soit le type de véhicules que vous souhaitez faire louer, la destination, la clientèle ciblée ou le mode de location apparenté (quotidien ou événementiel)… il n’existe pas de véritable formation indispensable. Néanmoins, pour l’ouverture d’une société de location de voiture, il est spécialement recommandé d’avoir bénéficié d’une expérience dans le secteur. Notamment, il peut s’agir d’un niveau bac+2 en gestion de clientèle. Avoir une connaissance du métier de chargé de clientèle dans une entreprise de location est également un atout.

D’autres compétences en rapport au conseil et à l’accueil sont aussi requises. Ainsi, l’obtention d’un BTS tourisme ou d’une formation de conseiller de voyage, peut renforcer les chances de réussite de votre projet.

Évidemment, il est tout à fait possible d’exercer cette activité sans diplôme.

Toutefois, étant donné qu’il s’agit d’un métier d’ordre commercial, tout entrepreneur se doit d’avoir une base dans le domaine du marketing et du contact clientèle. Mais encore, la gestion d’entreprise, les éléments financiers, la rédaction des contrats, le suivi des KPI… sont les rudiments à maîtriser pour rassembler les chances de votre côté. Soit un moyen de développer la viabilité de vos prestations.

L’intérêt d’un business plan pour ouvrir son agence

Tout entrepreneur conscient et avisé se doit avant tout de se poser quelques questions. Quel est le projet ? Comment le financer ? Comment et où exercer l’activité ? Pour pouvoir démarrer sur une bonne base, en toute sérénité et dans la bonne direction, il convient de connaître les enjeux. Ceci concerne les spécificités du domaine et ce qu’il implique.

En d’autres termes, il est impératif de faire une étude des opportunités et des menaces présentées par le projet. Dans l’ensemble, le business plan bien rédigé peut convaincre vos potentiels financeurs. D’ailleurs, il vous aide à analyser plusieurs éléments.

L’offre et la demande

Comment se présente la concurrence ? Quel est le prix ? Quelles sont les offres proposées ? Dans quelle zone géographique s’implanter ? Existe-t-il des clients potentiels dans la zone ? La population locale est-elle intéressée par la location de véhicule ? Que recherchent les clients en termes de tarifs et de services ?

L’achat des véhicules

Dépendamment des capacités de financement, il est important de déterminer le type de véhicule à louer (utilitaires, SUV, voiture de luxe). Ceci concerne également le nombre des véhicules. Acheter a plus d’avantages que de louer sur une longue durée. Vous avez une liberté de choix de marque et de modèle. Vous faites même des économies.

Les formalités indispensables à la création

La création d’une entreprise de location de voiture exige une inscription auprès du Registre du Commerce et des Sociétés. C’est pour cette raison qu’il vous faut choisir un statut juridique pour encadrer votre structure.

Le statut juridique adéquat pour son entreprise

Il existe plusieurs possibilités de formes sociales pour exercer votre activité :

  • Une entreprise individuelle (qui requiert une grande responsabilité du chef d’entreprise) ;
  • Une Société à Responsabilité Limitée (SARL) ;
  • Une Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée (EURL) en présence d’un seul associé ;
  • Une Société par Actions Simplifiée (SAS) ;
  • Une Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle (SASU).

En principe, il est préférable d’opter pour une SARL pour ouvrir une agence de location de voiture. Non seulement cette forme de société encadre parfaitement l’activité, mais limite la responsabilité de l’associé à l’étendue de ses apports.

Tout dépend de ce que vous recherchez et de votre business plan. Il est donc recommandé de consulter un professionnel.

Les règlementations afférentes à la location de voiture

Il y a des règles à respecter avant de louer tout véhicule que ce soit :

  • Fournir aux clients des informations complètes sur les modalités de la location (prix, conditions de location, d’assurance) ;
  • Remettre aux clients des devis (contenant les mentions obligatoires sur sa durée de validité, les prix TTC et hors taxe, vos coordonnées, etc.) avant la signature de tout contrat ;
  • Dresser une fiche d’état de la voiture en location (chocs, rayures, défauts) ;
  • Faire une demande de dépôt de garantie afin de couvrir les frais en cas de dommage occasionné au véhicule ;
  • Souscrire à une assurance pour couvrir les dommages subis ou causés par les clients (vols, torts).

Faire appel à un professionnel pour une étude approfondie des conditions et de la règlementation relative à la location est une option.

L’immatriculation

Les formalités d’immatriculation dépendent de votre statut juridique. Il faut suivre quelques étapes, toutefois :

  • rédiger les statuts de la société ;
  • remplir des formulaires (MO pour une SARL et une SAS, PO pour une entreprise individuelle) ;
  • déposer le dossier de création de l’agence au Centre de Formalités des Entreprises.

Ce dossier devra contenir :

  • le formulaire ;
  • 2 copies des statuts ;
  • 1 exemplaire de l’annonce légale ;
  • l’attestation sur l’honneur de non-condamnation ;
  • 1 copie de la carte d’identité de l’entrepreneur ;
  • 1 certificat de domiciliation.
Dernière modification le 27 septembre 2022
Auteur

Par Romain Laventure

Diplômé d’un Master 2 en droit

Créez votre entreprise avec Kandbaz

Confiez la création de votre entreprise à un expert qui s'occupe de tout. KBis en 48h chrono.

Découvrir