Nos fiches juridiques +

Comment bien choisir ses associés ?

Lecture en 7mn     Romain Laventure    

Lors de la création d’une structure, l’entrepreneur a la possibilité de lancer son projet seul. Néanmoins, pour des questions d’organisation, de compétences et surtout financières, il peut être judicieux de trouver un ou plusieurs associés. Mais pas n’importe qui ! Pour constituer son équipe, il doit nécessairement tenir compte de certains points importants. C’est d’ailleurs ce que nous allons vous faire découvrir dans cet article.

Comment bien choisir ses associés ?

L’utilité d’avoir un ou plusieurs associés en entreprise

Avoir des partenaires d’affaires est certainement le meilleur choix pour exercer une activité en entreprise. En effet, se lancer à plusieurs présente de multiples avantages. D’abord, cela permet de bien préparer et valider le projet. Il faut toutefois que l’associé participe activement aux prises de décisions, autrement dit avant même la date de création de la structure. En outre, un futur associé doit partager une vision commune avec le créateur. Il est à même d’analyser les situations auxquelles fait face l’entreprise.

D’un autre côté, choisir un associé constitue un bon moyen de réduire le risque d’erreur. De fait, une seconde personne peut servir de soutien et de conseiller à l’entrepreneur, notamment lorsque ce dernier prend une décision importante. Ce qui lui amène à se poser les bonnes questions.

Mais ce n’est pas tout ! L’accueil d’un associé répond également à un besoin de compétences supplémentaires au sein de la société. Concrètement, si le chef d’entreprise investit du temps pour s’occuper des tâches administratives, commerciales, techniques…, la recherche de personnes aux compétences spécifiques peut lui permettre de mieux s’organiser. Dans certains cas, il arrive qu’il n’excelle pas dans un domaine quelconque. Trouver un profil complémentaire serait donc un véritable atout pour la réussite de son projet.

Enfin, l’entrée d’un ou de plusieurs associés au capital est une solution pour mobiliser plus de moyens financiers. Ce qui contribue grandement au financement de la société. En parallèle, la présence de partenaires d’affaires apporte plus de crédibilité à l’idée de création, facilitant ainsi l’obtention de prêts bancaires.

Les critères à prendre en compte pour bien choisir ses associés

Le choix d’un bon associé repose sur plusieurs points importants. Il faut que ce dernier puisse travailler en équipe et que ses objectifs soient en adéquation avec le projet. À défaut, cela pourrait compromettre la création et le développement de la structure. Ci-après les clés pour trouver les bons partenaires en entreprise.

Le rôle des associés

Il est évident qu’un associé joue un rôle majeur puisqu’il participe activement à la vie en entreprise. Sous-estimer ses fonctions serait alors une grave erreur de la part de l’entrepreneur. D’une manière générale, il est conseillé d’entreprendre avec des personnes que l’on connaît assez, comme un ami ou un membre de la famille. Cela présente des avantages tels qu’une confiance totale, un fort soutien mutuel, etc. Néanmoins, ce n’est pas toujours une bonne idée, surtout lorsque le projet n’aboutit pas ou la volonté de s’associer reste faible. En définitive, choisir de travailler avec un proche engendre un risque de désillusions à la fois professionnelles et personnelles.

Au moment de faire un choix, le créateur d’entreprise devra alors garder à l’esprit qu’il aura des relations de business. À cet effet, ses associés devraient avoir des attitudes d’entrepreneurs. Plus précisément, des professionnels qui ont le sens des affaires et qui peuvent aider à trancher.

La synergie de compétences

Les compétences figurent parmi les critères non négligeables lors du choix d’un associé. Avant de procéder à la sélection, il faut toutefois déterminer les compétences requises par l’entrepreneur et pour le projet en général. Celles-ci peuvent concerner tous les domaines, ou uniquement une partie dans laquelle le professionnel n’excelle pas. Un bon recrutement pourrait de ce fait combler ce manque et éviter que la structure ne soit paralysée. Cependant, l’idéal serait de balayer l’ensemble des pans de l’entreprise, entre autres :

  • La comptabilité ;
  • Le marketing ;
  • Le développement ;
  • La conception ;
  • La vente ;
  • Etc.

En somme, le dirigeant aura besoin d’un partenaire capable de créer une synergie de compétences. Aussi, leurs profils doivent être complémentaires afin de répondre aux différents besoins.

La vision commune

Étant donné que l’associé fait partie de l’aventure dès la création de l’entreprise, celui-ci devra partager la vision du projet de l’entrepreneur. Il se révèle donc indispensable de s’attarder sur l’existence d’objectifs communs et la possibilité d’une relation de travail avec le partenaire potentiel. Dans le cas où le créateur d’entreprise s’engagerait trop vite, il pourrait se retrouver face à une incompatibilité entre les différents associés. Ce qui s’avère problématique puisque les associés sont liés juridiquement une fois la structure créée.

Vous l’aurez compris, consacrer du temps est indispensable pour faire le point sur les objectifs de l’associé. Pour ce faire, le porteur de projet a la possibilité d’organiser des réunions de travail en équipe. En revanche, la décision ne devra pas prendre trop de temps.

La communication et la relation de confiance

Le créateur d’entreprise qui envisage d’intégrer un associé au capital de son entreprise doit obligatoirement considérer le côté relationnel. En effet, les deux parties sont amenées à se côtoyer au quotidien. Ce qui signifie que le partenaire d’affaires devra être une personne très sociable, avec laquelle la communication s’établit facilement. Qui plus est, il devra pouvoir échanger ses idées et partager ses incertitudes. Dans les situations difficiles, il pourra ainsi soutenir et encourager le chef d’entreprise.

Par ailleurs, la communication permet de tisser des liens professionnels basés sur une relation de confiance. Celle-ci peut porter dans la gestion des comptes, mais aussi dans l’intégrité de chaque personne contribuant au bon fonctionnement de la structure. De cette manière, les rapports de méfiance peuvent être évités.

Enfin, bien choisir son associé passe par l’étude de sa personnalité. Cet élément joue d’ailleurs énormément dans la capacité à évoluer ensemble. À ce titre, il faudra analyser certaines données comme la volonté de prise de risques, l’aptitude à gérer des situations conflictuelles, la capacité à prendre des décisions sans rentre en conflit… Si deux leaders se trouvent dans l’entreprise, l’objectif consiste à savoir lequel aura le dernier mot.

Dernière modification le 18 mai 2022
Auteur

Par Romain Laventure

Diplômé d’un Master 2 en droit

Créez votre entreprise avec Kandbaz

Confiez la création de votre entreprise à un expert qui s'occupe de tout. KBis en 48h chrono.

Découvrir