Les 7 qualités d’un bon entrepreneur

création entreprise

Les 7 qualités d’un bon entrepreneur

Plusieurs qualités sont essentielles pour qu’un entrepreneur optimise ses chances de réussite. Kandbaz vous propose donc les sept qualités principales pour devenir un entrepreneur à succès, résumées en une infographie !

Youpi c’est Vendredi ! Étant donné que c’est la fin de la semaine, Kandbaz vous propose de tester vos qualités d’entrepreneur avec cette liste, absolument pas exhaustive, sur les qualités requises pour être, selon nous, un(e) bon(ne) entrepreneur(e) (évidemment, ne pas répondre à ces critères ne fait pas de vous un(e) mauvais(e) entrepreneur(e) pour autant).

Les 7 qualités d'un bon entrepreneur

1. Être déterminé(e)

L’entrepreneur se doit d’être déterminé dans ses projets. Avant, pendant et après la création de son entreprise. Il doit savoir jusqu’où il veut aller, comment y aller, et mettre tout ce qu’il sait en application. Il est parfois difficile de trouver sa voie, le domaine, ou l’idée qui va guider nos pas.

En effet, comme expliqué dans notre article « Les aventures de Juliette la CM au Salon des Entrepreneurs » monter sa propre entreprise découle d’une réflexion personnelle sur « comment est-ce que moi, en tant que petit humain, je peux changer le monde et le rendre meilleur ? ».

Quel plus beau sentiment que celui de la satisfaction que l’on ressent lorsqu’on met tout en œuvre pour vivre dans un monde meilleur et atteindre le but que nous nous sommes fixé ?

Attention : ne pas confondre détermination et obstination ! La détermination, c’est le fait d’avoir un but précis et de faire tout ce qu’il faut pour l’atteindre. L’obstination, c’est répéter sans cesse quelque chose qui ne fonctionne pas en pensant (à tort) que cela fonctionnera un jour malgré les nombreux avertissements extérieurs, uniquement par fierté perosnnelle.

2. Être passionné(e) et créatif(ve)

Les japonais utilisent l’Ikigaï pour trouver leur voie, une philosophie de vie qui consiste à trouver un sens à son existence, un équilibre, une raison de se lever le matin et d’être heureux chaque jour.

L’ikigaï serait la jonction et l’équilibre entre quatre composantes :

• Ce que j’aime faire
• Ce dans quoi je suis doué
• Ce dont le monde a besoin
• Ce pour quoi je peux être payé

La passion serait alors cette jonction entre ce que j’aime faire et ce dans quoi je suis doué. C’est pour cette raison que les entrepreneurs passionnés font généralement du travail de qualité puisqu’ils aiment celui-ci.

Sans engagement, sans passion, chacun est beaucoup moins performant, le stress devient plus difficile à gérer, et tout s’en ressent, le travail, la vie familiale, etc.

De plus, la passion assure l’optimisme, ce dernier étant indispensable surtout quand les temps sont durs. De par une passion prononcée pour leur domaine, les entrepreneurs sont donc plus créatifs et avoir de nouvelles idées, sortir du cadre et de la norme et faire preuve de créativité est un atout important, sinon essentiel d’un bon entrepreneur.

C’est lorsque qu’aucune idée n’est identique à l’autre qu’un entrepreneur aura vraiment du succès et saura se distinguer de la compétition et passera rapidement au niveau supérieur. Des idées créatives assurent aussi la viabilité et la survie de l’entreprise à court et à long terme.

3. Être courageux(se)

Les bons entrepreneurs se définissent par leur caractère, et l’un des premiers traits de caractère indispensables pour être un bon chef d’entreprise est évidemment le courage.

Et oui, le chemin de l’entrepreneuriat est périlleux et rempli de d’obstacles à franchir. Comme vous avez pu le lire dans notre article « Comment lutter contre la solitude de l’entrepreneur ? », l’entrepreneur bien que courageux et ambitieux, est un Homme comme un autre. Lui aussi a ses faiblesses et ses failles et oui (il faut bien le dire) parfois porter un projet d’une telle ampleur à bout de bras, ça fatigue.

Ce dernier, doit affronter la solitude, la dépression, le stress, le manque de sommeil etc. Mais ne craignez pas les difficultés ! A force de les vaincre vous deviendrez plus fort, plus aptes à analyser et à réagir rapidement, plus sûr de vous et de vos décisions. Le courage est donc plus que nécessaire pour un leader. De plus, la crainte et la peur ne diminuent pas le danger.

4. Savoir s’organiser

L’entrepreneur, pour réussir doit aussi être organisé, dans son travail, ses idées et sa vie. Il doit savoir exactement quand il doit travailler, et précisément ce qu’il doit faire, grâce à des planning tenus à jours régulièrement et/ou un carnet de notes par exemple.

C’est pour cette raison que, pour la plupart des auto-entrepreneurs qui travaillent depuis leur domicile, il faut veiller à ne pas mélanger vie professionnelle et vie personnelle.

Comme indiqué dans notre article « Vie professionnelle et vie personnelle comment ne pas tout mélanger ? », il est important de se fixer des objectifs d’horaires et de les respecter. L’entrepreneur doit se donner un horaire de début et de fin de travail. Ce qui signifie qu’il ne doit pas, passé cet horaire, organiser des rendez-vous d’ordre professionnel. Ainsi, tout le temps dont il dispose, passé 18 ou 19 heures, est prévu pour se déconnecter et passer du temps en famille.

C’est pour cette raison que Kandbaz vous permet de louer des salles de réunions et des bureaux à l’heure, vous permettant d’éviter tous les désagréments liés au manque de structuration entre vie professionnelle et vie personnelle. La démarcation est donc faite par le trajet qui sépare ces deux espaces, vous permettant alors de vous déconnecter et de faire la transition entre les deux pour que la vie personnelle de prenne pas trop de place dans la vie professionnelle et inversement.

Également, il planifie tout ce qu’il allait faire dans l’année à venir, et sait à quoi s’en tenir. Il est clair qu’on ne peut pas tout planifier. Il y aura des imprévus, c’est évident, il faut simplement y faire face courageusement.

5. Savoir déléguer

Afin de pouvoir se concentrer sur les tâches importantes, le bon entrepreneur sait déléguer.

Il est tout à fait compréhensible qu’en voulant mener à bien un projet qui nous tient à cœur, on ne veuille pas le laisser entre les mains de n’importe qui. Il existe une appréhension à devoir laisser quelqu’un d’autre tenir les rênes de l’entreprise à sa place. Mais parfois, il devient nécessaire d’avoir un bras-droit sur lequel se reposer, surtout quand les temps sont rudes.

Savoir (bien déléguer) est une qualité et une compétence, que ne possède pas tout le monde. Dans la mesure où, déléguer, peut entrainer des complications si l’on ne sait pas faire ou si la personne à qui l’on délègue se trompe.

L’entrepreneur sait donc expliquer correctement tout ce qu’il faut faire, détailler, et surtout choisir avec soin la personne à qui il délègue C’est un point important lorsque l’on arrive à faire des semaines de 70h ou plus !

6. Être Modeste

« Nulle part dans nos sociétés, l’arrogance, l’orgueil ou la vanité ne motivent les foules. Il faut donc une fierté intérieure pour réussir, mais de la simplicité dans les rapports avec les autres. Le chef d’entreprise doit donc montrer beaucoup de fermeté, de courage, d’assurance, mais aussi d’humilité, se rendre compte qu’il n’est pas toujours le meilleur. e remettre en cause, même devant ses collaborateurs est une réelle qualité. Celui qui a déjà établi la confiance, et démontré ses compétences pour assumer son rôle de dirigeant, n’en sera que mieux respecté. » selon l’article des Echos paru le 16 janvier dernier

7. Être sociable et ouvert(e) aux autres

Pour avoir du succès, l’entrepreneur devra faire preuve d’une grande ouverture d’esprit.

Cela lui permettra, entre autre, de discuter de tout avec tout le monde. Les possibilités de faire des rencontres sont donc grandement augmentées. Ainsi il peut se créer un carnet d’adresses relativement important, qui est un atout majeur dans la création d’un business. Entre clients, fournisseurs ou futurs collaborateurs le monde est rempli de personnes intéressantes à rencontrer.

Comment rencontrer des professionnels ?

La participation à un réseau d’entrepreneurs, les conseils externes, la présence aux événements professionnels font partis des nombreuses possibilités pour se mettre en relation avec d’autres professionnels de votre domaine ou, de façon plus large, de l’entrepreneuriat.

C’est pour cette raison que Kandbaz organise régulièrement des Kandbaz Academy. Ce sont des moments d’apprentissage et de partage entre entrepreneurs afin d’avoir d’un côté, plus de connaissances sur l’entrepreneuriat et son fonctionnement grâce à un intervenant qualifié répondant à toutes les questions des créateurs d’entreprise.

Et, d’un autre côté, rencontrer lors d’un temps de convivialité, d’autres entrepreneurs.

La prochaine Kandbaz Academy se tiendra le 10 mars à 18h30 dans notre centre Kandbaz Saint-Lazare. Pourquoi ne pas nous y inscrire ?

Juliette

Par Juliette - Le 28 février 2020

Pour en savoir +

Comment lutter contre la solitude de l’entrepreneur ?

Comment lutter contre la solitude de l’entrepreneur ?

L’entrepreneuriat est un chemin semé d’embûches. Derrière cette idéalisation de l’entrepreneur se cache souvent une grande solitude. Comment lutter contre ce danger ? Kandbaz vous dit tout !

Domicilier une auto-entreprise à Paris ?

Domicilier une auto-entreprise à Paris ?

Toutes les informations utiles à connaître pour domicilier une auto-entreprise à Paris en quelques minutes avec Kandbaz !

Entreprendre après 45 ans, c’est possible ?

Entreprendre après 45 ans, c’est possible ?

Phénomène grandissant dans le monde de l’entrepreneuriat, partez à la découverte de ces salariés ou cadres de plus de 45 ans qui se lancent dans le monde périlleux de la création d’entreprise : les Silver Entrepreneurs.