Entreprendre après 45 ans, c’est possible ?

Le Blog +

Entreprendre après 45 ans, c’est possible ?

Phénomène grandissant dans le monde de l’entrepreneuriat, partez à la découverte de ces salariés ou cadres de plus de 45 ans qui se lancent dans le monde périlleux de la création d’entreprise : les Silver Entrepreneurs.

Juliette

Par Juliette - Le 29 janvier 2020

Silver Entrepreneur : un défi audacieux ?

Selon l’article du site L-Expert-comptable.com paru le 26 juin 2018, se sont en moyenne près de 90000 seniors qui se lancent dans l’entrepreneuriat en France. Une situation qui séduit les plus de 45 ans, qui bénéficient non seulement de leur expérience du monde de l’entreprise mais aussi d’un fort réseau de professionnels constitué tout au long de leurs premières carrières.

Comment expliquer le phénomène du Silver Entrepreneuriat ?

Fini le mot « senior ». Les personnes de plus de 45 ans qui se lancent dans l’entrepreneuriat sont désormais appelées « Silver Entrepreneurs », terme adopté par le site du Club Eustache. Site qui a pour « vocation de promouvoir l’entrepreneuriat des Silver ».

Les créateurs de ce site sont alors partis d’un constat simple : Les Silver Entrepreneurs sont trop souvent considérés, à tort, comme des entrepreneurs expérimentés. Pourtant, ce sont des entrepreneurs qui, à l’image des plus jeunes, attendent un accompagnement et des conseils. Dans cette logique, ils se sont rendu compte que rares sont les programmes d’accompagnement à la création d’entreprise destinés à prendre en compte les attentes spécifiques des Silver Entrepreneurs.

On peut alors se demander, pourquoi 45 ans est-il l’âge pivot ? C’est simple, c’est l’âge à partir duquel « il est difficile de se faire recruter ou d’évoluer dans le salariat » explique Loïc Richern, cofondateur d’Eustache. Face à cette réalité, certains décident alors de se tourner vers le statut d’entrepreneur, leur offrant alors plus d’indépendance.

Quelles sont les raisons de ce phénomène ?

Le nombre de personnes de plus « de 60 ans devrait atteindre les 30 millions d’ici l’horizon 2030 (contre 15 millions en 2016) en France. Cette tendance dite des Silver Entrepreneurs va considérablement accélérer sur le moyen, et même sur le court terme » selon l’article paru sur le site neufdixsept.com le 3 janvier 2019, lié bien évidemment à un vieillissement de la population.

D’autre part, comme expliqué dans l’article sur le taux de création d’entreprises, les françaises et les français ont le goût de l’entrepreneuriat. Et cet engouement n’est pas spécifique à la génération milléniale, elle touche aussi les Silver malgré le fait que pour la plupart de ces derniers, l’entrepreneuriat est en réalité plus une obligation qu’une réelle envie.

Silver Entrepreneur : pas sans difficulté

Le plus gros problème pour les entrepreneurs Silver, c’est qu’on pense souvent que ce sont des as de l’entrepreneuriat, mais ce n’est pas toujours le cas. Bien évidemment, les salariés ou les cadres de plus de 45 ans ont plus l’expérience du monde de l’entreprise que les plus jeunes, mais face à la création d’entreprise en elle-même, ils partent du même point. Et, comme dit précédemment, rares sont les programmes d’accompagnement à la création d’entreprise dédiés aux Silver.

C’est pourquoi, chez Kandbaz, nous accompagnons les entrepreneurs dans toutes étapes de la vie de leur entreprise.

Comment ?

Grâce à des rencontres telles que les Kandbaz Academy qui permettent aux créateurs d’entreprises d’apprendre mais aussi de se perfectionner dans certains domaines de l’entrepreneuriat peu importe leur niveau d’expérience dans le milieu. Mais encore grâce à des fiches conseils dédiées aux débutants comme aux experts.

D’autre part, les Silver doivent comprendre et tirer parti des nouvelles formes de collaboration, d’innovation, d’espaces de travail et de modèles économiques. « C’est également sans évoquer la question du patrimoine, à protéger, et aux engagements en cours, à assumer » comme l’explique l’article de neufdixsept.com.

En effet, contrairement aux Start-uper, les Silver doivent protéger leur patrimoine et leurs proches des risques d’un potentiel échec, qui leur couterait plus que pour un entrepreneur plus jeune. Oui, c’est en effet une réalité, qui fait sans doute mal, mais le Silver à plus à perdre qu’un jeune entrepreneur.

Quels sont les avantages d’entreprendre après 45 ans ?

Se lancer dans l’entrepreneuriat comme seconde, voire troisième (ou plus) carrière, comporte de nombreux avantages notamment financiers. Comme nous l’explique très clairement l’article de L-Expert-Comptable.com, « les demandeurs d’emploi indemnisés par Pôle Emploi âgés de plus de 50 ans peuvent bénéficier d’une indemnisation allant jusqu’à 36 mois (contre 24 mois pour les moins de 50 ans).

Dans certains cas, les personnes de plus de 50 ans peuvent conserver leur allocation chômage jusqu’au départ à la retraite, leur donnant ainsi le temps de monter leur projet de création d’entreprise avant de liquider leur retraite pour immatriculer ensuite leur activité.

En effet, il est possible de cumuler intégralement sa pension retraite avec les nouveaux revenus issus d’une activité entrepreneuriale, à condition d’avoir auparavant liquidé tous ses droits à la retraite (de base et complémentaire) et de bénéficier de la retraite à taux plein (départ à l’âge légal).

De plus, sachez que la convention AERAS permet d’assurer un prêt bancaire à la création d’entreprise pour les seniors qui verraient l’assurance bancaire rejeter leur dossier. »

D’autre part, les Silver Entrepreneurs ayant déjà connu plusieurs carrières auparavant bénéficient d’un fort réseau de professionnels que n’ont pas toujours les entrepreneurs issus de la génération milléniale. Ce réseau est important, car il peut permettre un soutien pour l’entrepreneur voir aussi un potentiel partenariat dans le futur.

Il faut aussi ajouter que l’image du chef d’entreprise Silver est en générale plutôt positive, et comme l’évoque Thomas Schott dans le rapport du Global Entrepreneurship Monitor 2017 : « Les entrepreneurs seniors emploient plus souvent dans leur entreprise plus de cinq personnes à la différence de leurs homologues plus jeunes. Ainsi, ils ne créent pas seulement des emplois pour eux-mêmes, mais aussi pour les autres ».

En d’autres termes, le phénomène grandissant du Silver entrepreneuriat est un phénomène à grandement encourager.

Et Kandbaz vous encourage, vous les futurs entrepreneurs, millénial ou Silver. N’hésitez plus avant de vous lancer. Kandbaz est à votre service dès aujourd’hui afin de démarrer au mieux votre projet entrepreneurial grâce à son pack création d’entreprise. Inscrivez-vous maintenant et recevez votre Kbis en 48 heures. Pourquoi attendre ?

Pour en savoir +

Louer un bureau à Paris, les meilleures adresses

Louer un bureau à Paris, les meilleures adresses

Besoin de louer un bureau à Paris ? Kandbaz fait le point sur les meilleures adresses de bureaux et salles de réunion au coeur de Paris.

Les entreprises face au Coronavirus

Les entreprises face au Coronavirus

Face aux risques liés au Coronavirus, les entreprise s'organisent. Kandbaz fait le point sur les dispositifs de protection des collaborateurs à mettre en place afin d’essayer, au maximum, d’endiguer la propagation de la maladie au bureau.

Les Aventures de Juliette la CM au Salon des entrepreneurs

Les Aventures de Juliette la CM au Salon des entrepreneurs

Découvrez toutes les impressions de Juliette, notre Community Manager de choc, sur le Salon des Entrepreneurs 2020 !